Je vous propose une recette de sérum pour le visage Stress & Fatigue. Il a pour but de réduire les signes visibles de la fatigue, notamment les poches et cernes. Les actifs végétaux choisis tonifient de la peau et stimulent le renouvellement cellulaire.

J’appelle “sérum” les produits à base d’eau, avec une texture gel. Certaines marques font référence à des sérums pour des mélanges à base d’huile. Personnellement, j’appelle ce genre de sérum “une huile” 😬

Ici, le sérum est un mélange de gel aqueux et d’un peu d’huile : on appelle parfois ce genre de recette un oléogel. Peu importe le nom qu’on lui donnera, c’est un concentré d’actifs de plantes qui fera grand bien à votre peau !

La recette est relativement complexe (pas aussi simple que de mélanger quelques huiles dans un flacon). Si ça ne vous convient pas et que vous préférez les sérums du commerce, j’ai écrit un article pour vous apprendre à en décrypter la composition. Assurez-vous d’y retrouver des bons actifs de plantes !

A lire : Décrypter la composition d’un sérum pour le visage anti-imperfections

 

INGRÉDIENTS & MATÉRIEL

Pour réaliser 100 ml de sérum, vous aurez besoin des ingrédients et matériel suivants.

Ingrédients :

  • thé vert – 1,5 g
  • graines de lin – 10 g (pour réaliser environ 90 ml de gel)
  • huile végétale de calophylle – 10 ml (aussi appelée huile de tamanu)
  • poudre de moringa – 1 g  (peut être remplacée par de l’amidon de maïs)
  • huile essentielle de géranium – 1 goutte
  • huile essentielle de niaouli – 1 goutte
  • vinaigre de cidre – 5 ml

Le matériel :

  • un bol pour le mélange
  • une passoire à thé ou un chinois
  • un ou plusieurs pots / flacons en verre pour la conservation
  • un mini-fouet
  • de quoi désinfecter le matériel
  • de l’eau du robinet, si possible purifiée

ÉTAPE 1 : FABRIQUER SON GEL DE LIN MAISON

Remarque : si vous souhaitez sauter cette étape, vous pouvez utiliser du gel de lin ou d’aloe vera acheté dans le commerce.

Le lin, tout comme l’aloe vera, donne un jus à l’aspect “gel” appelé mucilage. En effet, ces plantes contiennent des sucres qui donnent une texture épaisse à l’eau. Elles sont très utilisées en cosmétique naturelle ! Elle permettent d’obtenir la texture gel de manière complètement naturelle, plutôt que d’utiliser de l’eau et un gélifiant (en général un produit transformé).

En plus d’apporter la texture, le gel de lin a un effet humectant (il maintient la peau hydratée en surface) et tonifiant. Je l’ai choisi dans cette recette car il peut être réalisé très simplement en DIY. De plus, on trouve facilement des graines de lin françaises et bio dans le commerce.

Le gel d’aloe vera peut aussi être fait maison, notamment si vous avez une plante chez vous. Le processus est visiblement un peu plus compliqué et je ne l’ai pas encore testé … Mais ça ne saurait tarder !

Les étapes pour réaliser votre gel de lin :

  1. Dans une petite casserole, placez les 10 g de graines de lin avec 100 ml d’eau.
  2. Chauffez à feu moyen jusqu’à frémissement.
  3. Laissez frémir 3 minutes 30.
  4. Filtrez et réservez.
  5. Remettez les mêmes graines dans la casserole avec 100 ml d’eau et recommencez l’opération.

ÉTAPE 2 : INFUSER LE GEL AU THÉ VERT POUR LA CAFÉINE

Remarque : cette étape est optionnelle. Si vous ne souhaitez pas intégrer de thé vert à votre recette, il vous suffit de réaliser une 3ème fois l’opération ci-dessus, avec les mêmes graines.

Le thé vert est riche en caféine (aussi appelée théine). Son odeur est beaucoup plus douce et adaptée à la cosmétique que celle du café.

La caféine a de nombreux bienfaits en cosmétique : elle stimule la microcirculation, réduit les poches et les cernes et a également un effet anti-rougeurs. Le thé vert contient également des polyphénols et vitamines qui ont de nombreux bienfaits sur la peau.

Une infusion de thé vert (oui, la même que celle du matin !) permet de bénéficier de tous les bienfaits de la plante dans un soin cosmétique. Vous pouvez réaliser votre thé vert classique et l’intégrer dans vos recettes à la place de l’eau. Ici, j’ai fait infuser le thé vert directement dans le gel de lin.

Les étapes pour infuser votre gel de lin au thé vert :

  1. Remettez les mêmes graines dans la casserole une troisième fois avec 100 ml d’eau.
  2. Chauffez à feu moyen jusqu’à frémissement.
  3. Ajoutez le thé vert.
  4. Laissez frémir très doucement pendant 3 minutes 30.
  5. Filtrez.

A la fin de ces étapes, j’ai obtenu environ 200 ml de gel de lin au thé vert, ce qui est plus que nécessaire pour la recette. Je vous aurais bien fait une règle de 3 pour déterminer les quantités nécessaires pour 90 ml de gel exactement. Cependant, la quantité de gel finale est très variable.

Selon la température et la durée de chauffe (à quelques secondes près !) j’ai obtenu des résultats différents. Avec les quantités proposées, vous devriez être sûrs d’avoir suffisamment de gel pour réaliser 100 ml de sérum. Vous pouvez conserver l’excès dans un bocal propre au congélateur.

 

ÉTAPE 3 : AJOUTER LES HUILES AUX PROPRIÉTÉS TONIFIANTES

Vos ingrédients de base sont maintenant prêts ! Nous allons ajouter des actifs cosmétiques qui ont des propriétés tonifiantes. Vous pouvez bien entendu utiliser d’autres huiles végétales et essentielles afin de répondre aux besoins spécifiques de votre peau.

A lire : Les meilleures huiles essentielles pour la peau

L’huile végétale de calophylle est exceptionnellement riche en principes actifs. Elle a des propriétés puissantes que l’on trouve en général dans des huiles essentielles : circulatoire, anti-inflammatoire, anti-infectieuse … Elle est donc parfaitement adaptée aux soins du visage tonifiants.

Les huiles essentielles de géranium et niaouli préviennent le vieillissement cellulaire. Elles ont des propriétés tonifiantes et purifiantes.

L’huile essentielle de géranium est puissante et peut parfois se révéler irritante. N’hésitez pas à la remplacer par du niaouli si vous la supportez mal. Mais bon moi je l’adore 😍

La poudre de moringa est exceptionnellement riche en minéraux, vitamines et protéines. Désolée pour la répétition des superlatifs, mais ce sont réellement des actifs cosmétiques … d’exception ! Le moringa contient une grande quantité d’antioxydants, qui ralentissent le vieillissement cellulaire.

Dans cette recette, la poudre de moringa est utilisée comme actif cosmétique mais aussi comme agent de texture. En effet, elle permet de lier le gel et l’huile en un mélange homogène (il faut quand même secouer le sérum avant usage). Vive le 2-en-1 🤗

Si vous ne disposez pas de poudre de moringa, vous pouvez la remplacer par de l’amidon de maïs.

Les étapes pour réaliser votre sérum :

  1. Versez 90 ml de gel de lin au thé vert dans un bol.
  2. Ajoutez une pincée de poudre de moringa en fouettant énergiquement, afin d’éviter l’apparition de grumeaux.
  3. Ajoutez progressivement les 10 ml d’huile végétale de calophylle en fouettant.
  4. Ajoutez une goutte de chaque huile essentielle et fouettez à nouveau.

 

ÉTAPE 4 : AMÉLIORER LA CONSERVATION GRÂCE AU VINAIGRE DE CIDRE

Comme je vous l’expliquais dans le décryptage compo qui m’a inspiré cette recette, je suis contre l’utilisation de conservateurs en cosmétique DIY.

Malheureusement, le gel de lin se conserve très mal. Il faut le garder au réfrigérateur dans tous les cas (en plus l’effet rafraîchissant est très agréable !) et l’utiliser sous une semaine maximum. Vous pouvez congeler une partie de votre sérum / gel et le dégeler semaine par semaine.

Pour augmenter un peu la durée de vie du sérum, j’y ai ajouté du vinaigre de cidre. Le vinaigre est un conservateur naturel qu’on utilise en général pour les aliments.

En cosmétique, on utilise souvent le vinaigre de cidre car il est assez doux et a la capacité de resserrer les pores de la peau. Il a donc tout à fait sa place dans cette recette, d’autant plus si vous avez des points noirs et petits boutons.

Si vous le souhaitez, vous pouvez donc ajouter 5 ml de vinaigre de cidre à votre préparation (et fouetter énergiquement à nouveau). Attention, le vinaigre peut être irritant pour les personnes sensibles.

Le vinaigre augmentera légèrement la durée de vie du sérum mais ne fera pas de miracles. Dans tous les cas, si votre préparation change d’aspect ou d’odeur, jetez-la.

Conservez votre sérum dans un récipient hermétique, au réfrigérateur. L’idéal est d’utiliser un flacon-pompe pour prélever le sérum sans y mettre les doigts. Secouez avant utilisation et appliquez sur le visage, de préférence le soir, en évitant tout contact avec les yeux. 

 

VOUS AVEZ RÉALISÉ VOTRE SÉRUM VISAGE DIY ?

RACONTEZ-NOUS DANS LES COMMENTAIRES !

Leave a Reply