Les huiles essentielles sont des concentrés de molécules aromatiques. Elles en contiennent des dizaines et dizaines de molécules différentes. Et chacune des molécules possède une myriade de propriétés différentes. Un cocktail très intéressant pour prendre soin de notre peau de manière efficace.

Ces molécules sont également appelées “principes actifs” par mes confrères de l’industrie cosmétique. En cosmétique, l’innovation consiste à reproduire ces molécules de manière synthétique. Alors que la nature nous les offre sur un plateau. Non mais quelle idée !! Et si on se tournait plutôt vers nos délicats extraits de plantes purs ?

En écrivant cet article, j’ai un peu l’impression de m’auto-plagier. En effet, les propriétés des huiles essentielles pour la peau sont très similaires à celles recherchées pour les cheveux. C’est bien normal, ce sont les glandes sébacées qui régulent la qualité de la peau et du cuir chevelu. On retrouve donc les mêmes mécanismes.

A lire : Les meilleures huiles essentielles pour les cheveux

Je me permets tout de même un nouvel article où je vous propose quelques huiles essentielles adaptées au soins cosmétiques pour la peau. Je le rappelle, il existe des centaines d’huiles essentielles. Il est impossible de dire qu’il vous en faut une et pas une autre.

Pour chaque usage, je vous indique les propriétés à rechercher dans les huiles essentielles. Je vous présente ensuite quelques exemples d’huiles essentielles ayant ces propriétés. J’ai cité des huiles essentielles que j’adore, souvent originaires de Madagascar. Il y en a plein d’autres ! Libre à vous d’aller plus loin et de consulter des livres d’aromathérapie pour trouver les huiles de votre vie 🥰

 

COMMENT UTILISER LES HUILES ESSENTIELLES POUR LA PEAU

Quelques exemples d’utilisations

La solution la plus sûre et la plus simple pour utiliser les huiles essentielles est de les diluer dans une l’huile végétale adaptée à votre peau. Sauf exception, les huiles essentielles sont trop agressives pour être utilisées pures sur la peau. Si vous êtes adeptes de DIY, vous pouvez intégrer les huiles essentielles dans une recette de soin cosmétique, comme un crème ou un sérum.

Attention, n’ajoutez jamais d’huile essentielle dans un soin cosmétique vendu dans le commerce non prévu à cet effet. Les cosmétiques du commerce contiennent de nombreux ingrédients. Associés aux huiles essentielles, ils peuvent pénétrer à l’intérieur de votre peau alors qu’ils ne sont pas sensés, et avoir un impact sur votre santé. Même si la composition est « clean », des réactions inattendues pourraient se produire avec les huiles essentielles. Dans les boutiques de DIY, il existe des bases neutres (de crème, gel douche, shampoing, …) prévues spécialement pour que vous puissiez y ajouter des huiles essentielles.

 

Diluer les huiles essentielles : un peu de technique

Les huiles essentielles sont puissantes et doivent être utilisées avec précaution. Lorsque vous intégrez des huiles essentielles à un soin cosmétique DIY, il faut respecter une dilution de maximum 2%. Dans la plupart de mes recettes, j’utilise une dilution à 1% par précaution.

Pour calculer votre dilution, considérez que 20 gouttes = 1 ml. Si vous avez réalisé 50 ml de crème, cela équivaut à 50 x 20 = 1 000 gouttes. 2% de 1 000 gouttes = 20 gouttes. Vous pouvez donc intégrer jusqu’à 20 gouttes d’huiles essentielles ! Tout le monde a suivi ?

Attention, les huiles essentielles doivent être diluées dans un corps gras. Elles ne se mélangent pas avec l’eau. Si vous mettez une goutte d’huile essentielle dans un soin à base d’eau, c’est comme si vous aviez mis l’huile essentielle pure sur la peau.

Si votre soin est un mélange homogène d’huile et d’eau (par exemple, une crème), vous pouvez utiliser le poids total du soin pour calculer la dilution (cf mon exemple ci-dessus). Par contre, si votre mélange n’est pas homogène, ne prenez en compte que la phase huileuse. Par exemple, si vous réalisez un démaquillant biphasé avec 30 ml d’huile et 70 ml d’eau, il faudra utiliser les 30 ml d’huile pour calculer la dilution. Et non pas les 100 ml de produit total. C’est clair 🤓 ?

Certaines huiles essentielles peuvent être irritantes (géranium ou tea tree par exemple). Dans ce cas, vous pouvez réduire encore la dilution, à 0,5% par exemple. Il faudra tester le soin pour voir s’il est irritant pour votre peau (ça dépend de la sensibilité de chacun).

Dans tous les cas, si vous ressentez la moindre gène, changez d’huile essentielle. Pensez également à réaliser un test allergique avant toute utilisation des huiles essentielles.

A lire : 6 façons de (bien) utiliser les huiles essentielles

 

LES MEILLEURES HUILES ESSENTIELLES POUR LES PEAUX SÈCHES

Propriété recherchée : régénérante cutanée

Certaines huiles essentielles stimulent l’activité cellulaire au niveau de la peau. Elle permettent à la peau de se renouveler plus rapidement. Ces huiles essentielles permettent d’améliorer la qualité de la peau, notamment en cas de peau sèche. Elles contribueront à réduire la sensation de tiraillement.

Quelques huiles essentielles adaptées : niaouli, ylang-ylang, géranium, petit grain bigarade

En cas de peau sèche, l’action des huiles essentielles pourra être complétée par celle des huiles végétales. Les huiles végétales renforcent le film hydrolipidique de la peau et l’aide à mieux retenir l’eau.

 

LES MEILLEURES HUILES ESSENTIELLES POUR LES PEAUX GRASSES

Propriété recherchée : lipolytique

La peau sécrète du sébum, une graisse naturelle qui la nourrit. Le sébum est indispensable à la bonne santé de la peau. Parfois, la peau sécrète trop de sébum. Elle prend alors un aspect gras, désagréable et peu esthétique.

Les huiles essentielles lipolytiques cassent les graisses présentes à la surface de la peau. Elles détruisent le sébum en excès et permettent de lutter contre l’effet peau grasse.

Quelques huiles essentielles adaptées : citron, cèdre de l’Atlas

Parfois, l’excès de sébum correspond à un mécanisme de défense de la peau. Si elle est souvent agressée par des produits nettoyants, elle va se protéger en créant une couche de sébum nourrissante. C’est alors le début d’un cercle vicieux. Pour l’éviter, n’hésitez pas à vous tourner vers des nettoyants doux et respectueux de la peau, comme des savons saponifiés à froid surgras.

 

LES MEILLEURES HUILES ESSENTIELLES POUR LES PEAUX À IMPERFECTIONS

Propriété recherchée : anti-bactérienne

En cosmétique, on appelle imperfections les boutons d’acné, des points noirs ou des pores visibles. Elles empêchent la peau d’avoir un aspect lisse et doux.

A lire : Décrypter la compo d’un sérum visage anti-imperfections

Les points noirs sont dus à un excès de sébum qui se stocke dans les pores de la peau. Ce sébum s’oxyde et devient noir. En présence de certaines bactéries, les pores peuvent s’infecter et donner des boutons. Les huiles essentielles anti-bactériennes permettent de détruire ces bactéries et de purifier la peau.

Quelques huiles essentielles adaptées : palmarosa, tea tree, géranium, ravintsara

Vous pouvez compléter votre routine par un gommage afin de déloger l’excès de sébum et de nettoyer la peau en profondeur. Attention, des gommages trop fréquents et agressifs vous feront tomber dans le cercle vicieux des peaux grasses ! Les poudres d’oléagineux (amandes, noisettes, noix, …) donnent des gommages très doux qui sont adaptés à la peau du visage.

 

LES MEILLEURES HUILES ESSENTIELLES POUR LES PEAUX SENSIBLES ET IRRITÉES

Propriété recherchée : anti-inflammatoire

Certaines peaux sont sensibles et facilement agressées. Elles résistent moins bien au froid, au vent, à la pollution et aux frottements. Elles peuvent alors présenter une sensation d’inconfort, de tiraillement, voire des démangeaisons. Les huiles essentielles anti-inflammatoires réduisent la réponses de la peau à ces agressions et donc cette sensation d’inconfort.

Quelques huiles essentielles adaptées : katrafray, lavande vraie, camomille romaine

En cas de peau sensible et irritée, les huiles végétales s’associeront parfaitement aux huiles essentielles pour la protéger !

 

LES MEILLEURES HUILES ESSENTIELLES EN CAS DE POCHES, CERNES ET RIDES

Propriété recherchée : circulatoire

Avec le temps, la peau se relâche. C’est bien normal et je ne prétendrai pas ici proposer des remèdes miracles anti-âge. On est tous beau à notre manière, peu importe notre âge.

Bref, avec le temps la peau perd de son élasticité et de sa résistance. Les poches, cernes et rides se font plus fréquentes et plus visibles. Certaines huiles essentielles aident la peau à rester tonique et en bonne santé, en stimulant la circulation sanguine.

Quelques huiles essentielles adaptées : niaouli, petit grain bigarade, géranium

Côté huiles végétales, la calophylle est incontournable pour la circulation sanguine ! L’huile d’avocat bénéficie également de cette propriété.

 

RÉGULATION DU SÉBUM : UNE HUILE ESSENTIELLE POUR TOUTES LES PEAUX

Comme je le mentionnais plus haut, le sébum est la meilleure huile pour la peau ! Quel que soit votre problème, il sera le mieux adapté pour y répondre.

Certaines huiles régulent la sécrétion de ce sébum (elles sont dites « sébo-régulatrices »). Elles permettent d’augmenter la quantité produite en cas de peau sèche ou de la réduire en cas de peau grasse. Elles protègeront les peaux sensibles et limiteront les imperfections. Bref, elles sont adaptées à tous !

Pour l’instant, je n’ai trouvé que l’huile essentielle d’ylang-ylang dont l’action sébo-régulatrice a été clairement identifiée par des travaux de recherche scientifique. Il en existe sûrement de nombreuses autres ! La recherche en cosmétique naturelle et aromathérapie doit encore se développer afin que l’on puisse les identifier.

Notez également que la qualité du sébum dépend de sa composition en protéines, minéraux et vitamines. Le sébum puise dans l’alimentation pour rechercher ses nutriments. Une alimentation équilibrée vous aidera donc à retrouver une peau équilibrée !

 

MALADIES DE LA PEAU : PSORIASIS, ECZÉMA, MYCOSES, ROSACÉE …

Je me permets de l’affirmer : les huiles essentielles peuvent soigner de nombreuses maladies de peau. Je ne suis cependant ni médecin, ni pharmacienne, ni aromathérapeute. Je n’ai donc pas la compétence de vous indiquer quelle huile utiliser pour soigner quelle pathologie.

Si vous souffrez de l’un des problèmes mentionné ci-dessus, je vous invite à essayer de vous tourner vers les huiles essentielles pour le résoudre. Vous pouvez chercher un dermatologue cultivé en aromathérapie pour vous éclairer (bonne chance !). Plus plausible, un naturopathe spécialisé dans les problèmes de peau.

Vous pouvez également vous tourner vers des ouvrages de référence aromathérapie, rédigés par des professionnels de santé. Attention, trouver la bonne huile essentielle pour votre problème ne suffit pas, il faut savoir comment l’utiliser (dilution, fréquence, etc.). Tant que possible, faites-vous conseiller par quelqu’un de compétent.

Notez également que de nombreux problèmes de peaux sont liés à un dérèglement hormonal (quel que soit votre âge). Et bien entendu, il existe des huiles essentielles à utiliser en cas de problèmes hormonaux !

Attention, les huiles essentielles qui peuvent agir sur les hormones sont à utiliser avec précaution. Renseignez-vous bien avant de vous lancer. Le blog Sois Bio et Bats Toi propose de nombreuses informations sur les hormones et la naturopathie.

A lire : Atténuer le syndrome prémenstruel grâce à la naturopathie (Sois Bio et Bats Toi)

Et voilà pour aujourd’hui ! J’espère que vous pourrez piocher dans cet article pour trouver les meilleures huiles essentielles et recettes pour votre peau.

 

ET VOUS, QUELLES HUILES ESSENTIELLES UTILISEZ-VOUS POUR VOTRE PEAU ?
DITES-NOUS DANS LES COMMENTAIRES !

Leave a Reply