fbpx
Produits naturels

Huile végétale de moringa de Madagascar

By 19 octobre 2020No Comments

Il y a quelques années, si vous demandiez aux gens dans la rue s’ils connaissaient le moringa, il y a fort à parier que vous n’auriez eu que très peu de réponses positives … Mais aujourd’hui, cette plante prend de l’essor et se fait une place de choix dans notre quotidien. Sous forme de feuilles entières ou en poudre, d’huile végétale ou même de tisanes, le moringa est devenu un incontournable.

Qu’est-ce qui fait la richesse de cette petite feuille verte ? Comment l’utiliser au mieux pour profiter de tous ses bienfaits ? Ce sont les questions que nous nous sommes posées, auxquelles nous allons tenter de répondre ici. Suivez le guide, pour apprendre tous les secrets de cet arbre de vie qu’est le moringa !

 

L’HISTOIRE DU MORINGA

Certes, nous entendons de plus en plus parler de cette plante aux mille vertues. Mais il est difficile de bien comprendre une plante et ses actions, lorsqu’on ne connaît pas du tout son histoire ! Penchons-nous donc sur les origines du moringa, et sur les procédés utilisés pour en extraire une huile végétale pure et bourrée de principes actifs.

 

L’origine du moringa

Le moringa oleifera (de son doux nom botanique) est un arbuste qui s’est épanoui originellement en Inde et au Sri-Lanka, dans des climats tropicaux. Sa croissance peut être très rapide, et l’arbre de moringa peut atteindre 10 mètres de haut s’il n’est pas taillé. Une belle bête ! Grâce à cette croissance rapide, à sa longévité et aux nutriments que ses feuilles renferment, le moringa est surnommé « l’arbre de vie ». (1)

Le nom moringa est dérivé d’un mot tamoul (la langue parlée au Sri-Lanka), qui se réfère à la forme de sa racine. En effet, on observe une sorte de gonflement sur la racine, qui se tord. Une forme assez originale, qu’on ne retrouve pas sur toutes les plantes !

Ce nom de moringa a été dérivé dans de nombreuses langues, pour arriver à ananambo en malgache, et néverdier en français. On pense d’ailleurs que le nom français dérive de never die en anglais, qui signifie « ne meurt jamais ». Une belle référence pour cet arbre de vie aux feuilles et racines si riches !

 

Le moringa à Madagascar

La culture du moringa a été exportée dans les îles de l’Océan Indien, en particulier à Madagascar. En effet, la richesse des terres malgaches et leur climat tropical ont permis au moringa de se développer et de trouver un terroir idéal pour s’épanouir. La floraison du moringa à Madagascar est ainsi permanente. On y observe alors de fines fleurs de couleur blanc cassé et parfumées, qui donneront des fruits sous forme de longues gousses d’environ 70 cm. Chaque gousse contient entre 12 et 15 graines (2).

Dans le moringa de Madagascar, quasiment toutes les parties de la plante vont pouvoir être consommées. Ce sont en particulier les petites feuilles ovales vertes qui sont très riches en vitamines et protéines, mais les fleurs, fruits et racines peuvent être consommés en tant que légumes. 

Pour se développer comme il se doit, le moringa a besoin de beaucoup de soleil, d’eau et de chaleur. Si vous voulez donc profiter de votre moringa directement chez vous, il vaudra mieux le planter en pot, pour le protéger des écarts de températures et des températures inférieures à 20°C ! Vous comprenez donc pourquoi on privilégie un moringa de Madagascar, qui peut pousser en pleine terre, sans besoin de chauffage, d’une serre ou d’arrosage intensif 🙂

 

Extraction de l’huile végétale de moringa

La méthode pour transformer le moringa en huile végétale est assez simple. On isole les graines du moringa, puis on les presse, sans chauffer ou ajouter de produit chimique.

On obtient alors une huile végétale de moringa de première pression à froid. Ce procédé est le plus respectueux de la plante et permet de conserver tous les actifs présents dans les graines de moringa.

En effet, il existe d’autres méthodes d’obtention moins écologiques ou qui risquent de dégrader l’huile : ajout d’éthanol pour améliorer le rendement, chauffage de la graine pour en faciliter l’extraction … Autant de modifications qui vont altérer votre huile ! Prenez donc garde à bien choisir votre huile de moringa obtenue par première pression à froid, comme celle de Menaka 😉

Niveau rendement, il faudra 5 kg d’amandes décortiquées pour obtenir 50 ml d’huile végétale. Un rendement pas trop mal, quand on sait qu’un seul arbre de moringa peut produire entre 15 et 25 000 graines par an ! (4)

 

L’HUILE VÉGÉTALE DE MORINGA EN COSMÉTIQUE

C’est en cosmétique que le moringa de Madagascar va être le plus utile. En effet, on utilise cette huile végétale très riche aussi bien pour les cheveux que pour les soins de la peau !

Elle peut même servir de base à vos recettes de cosmétique maison un peu plus complexes. Peu sensible à l’oxydation, elle a aussi le mérite de se conserver facilement.

Pensez tout de même à la protéger de la lumière, de l’humidité et de la chaleur, et vous pourrez profiter de l’huile de moringa pendant de longs mois. Allez c’est parti, faisons un petit tour des usages de l’huile de moringa de Madagascar !

 

L’huile végétale de moringa en soin du visage

Pour commencer, il faut savoir que l’huile de moringa est non comédogène. Et ça, on adore !! Une huile non comédogène est une huile qui ne favorise pas l’apparition de boutons d’acné ou de peaux grasses.

Ce point est particulièrement recherché par les personnes ayant une peau à tendance grasse ou facilement déséquilibrée. On peut aussi dire que le moringa de Madagascar est une huile sèche : elle pénètre dans la peau très facilement, et ne laisse pas la peau brillante ou « suintante » (oui je sais, pas très vendeur ce mot 😄). 

Cela en fait aussi un excellent vecteur pour les huiles essentielles et les actifs que vous voudriez ajouter à votre routine beauté ! En effet, puisque l’huile de moringa passe facilement la barrière cutanée, elle entraîne avec elle les principes actifs pour qu’ils puissent agir au cœur de la peau. Tout bénéf !

Ainsi donc, tous les types de peaux pourront utiliser l’huile de moringa en soin du visage. Mais elle sera particulièrement adaptée pour certaines peaux. En effet, le moringa de Madagascar est assouplissant et adoucissant. Parfait pour les peaux sèches et sensibles ! Le moringa pourra renforcer la barrière cutanée pour rééquilibrer la peau et éviter les futures déshydratations favorisées par le froid, la pollution ou des soins trop agressifs.


DIY-minute 💡 Soin visage des peaux sèches et sensibles 

Pour utiliser l’huile de moringa seule : chaque soir, après le démaquillage et le lavage du visage à l’eau claire, appliquer une noisette d’huile de moringa de Madagascar sur le visage. Faire pénétrer en massage doux circulaire, en insistant sur les zones de votre visage particulièrement sèches ou sensibles. Ne pas rincer. 

Pour utiliser l’huile de moringa et les huiles essentielles : dans 5 ml d’huile végétale de moringa, ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de lavande ou d’ylang-ylang. Faire pénétrer dans la peau de la même façon.


 

Le moringa de Madagascar est aussi très apprécié des peaux matures. En effet, ses propriétés assouplissantes et revitalisantes vont permettre de ralentir la formation des rides et ridules. Complétez ses actions avec des huiles essentielles pour une action optimale contre les effets du temps.


DIY-minute 💡 Soin visage des peaux matures

Pour utiliser l’huile de moringa seule : matin et soir, sur une peau propre et sèche, appliquer une petite noisette d’huile de moringa sur les zones « à risque » (le coin des yeux, de la bouche, le front par exemple). Faire pénétrer l’huile en petits massages circulaires. Ne pas rincer.

Pour utiliser l’huile de moringa et les huiles essentielles : dans 5 ml d’huile de moringa, ajouter 3 gouttes d’huile essentielle de géranium. Appliquer de la même façon.


 

L’huile végétale de moringa en soin du visage

Si l’huile de moringa est aussi géniale pour redonner douceur et nutrition à votre visage, imaginez-vous bien qu’elle peut aussi être une excellente alliée pour le corps !

En effet, l’huile de moringa de Madagascar peut aider à nourrir les zones les plus sèches du corps (team coude tout rapeux bonjour 🤗). Vous pouvez utiliser le même mélange que pour le visage ! Et n’hésitez pas à appliquer de bonnes doses d’huile de moringa, surtout sur les zones les plus sèches. 

 

L’huile végétale de moringa en soin des cheveux

Vous l’avez compris, le moringa de Madagascar est excellent pour les peaux sèches et sensibles. En effet, son pouvoir nutritif est excellent. Et pas que pour la peau ! L’huile de moringa sera aussi parfaite pour nourrir les cheveux secs et frisés. 

On ne va rien vous apprendre : les cheveux secs et frisés ont particulièrement besoin d’être nourris en profondeur, sans pour autant les étouffer (merci captain obvious !).

Et pour cela, le moringa nous est encore bien utile : toujours grâce à sa richesse en acides gras et sa facilité de pénétration, l’huile de moringa va agir au cœur du cheveu. Ainsi nourri en profondeur, vos cheveux retrouvent éclat, brillance et vigueur.

Et le petit plus, c’est qu’ils seront aussi bien plus faciles à coiffer et à brosser. Un bonheur pour les acharné.e.s de la brosse !


DIY-minute 💡 Shampoing ultra-doux pour cheveux secs et frisés

Dans une dose de shampoing habituel, ajouter 2 ml d’huile de moringa de Madagascar. Appliquer le shampoing comme d’habitude et rincer.


 


DIY-minute 💡 Soin cheveux secs et frisés

Appliquer 5 à 10 ml d’huile de moringa de Madagascar sur les cheveux (le dosage est à adapter en fonction de la longueur de vos cheveux). Faire pénétrer en effectuant des petits massages sur toute la longueur des cheveux. Laisser reposer pendant 15 minutes, puis rincer à l’eau claire.


 


DIY-minute 💡 Soin démêlant

Mélanger 5 ml d’huile de moringa et 3 ml de vinaigre, dans un flacon spray. Bien secouer avant usage, puis vaporiser sur les cheveux. Démêler vos cheveux avec une brosse.


 

L’HUILE VÉGÉTALE DE MORINGA POUR LE BIEN-ÊTRE

On en connaît beaucoup concernant les feuilles du moringa. En effet, ces feuilles ont été très étudiées par la communauté scientifique, pour mettre en évidence de nombreuses propriétés.

En particulier, il a été démontré que les feuilles de moringa sont particulièrement riches en protéines. Une aubaine pour les personnes vegan et végétariennes, qui souhaitent ajouter une nouvelle source de protéines végétales à leur alimentation ! (5)

L’huile de moringa a, elle, été moins étudiée. Cependant certains articles scientifiques ont tout de même pu mettre en évidence des axes d’utilisation du moringa de Madagascar pour la santé et l’alimentation. 

Utilisée dans de nombreuses médecines traditionnelles, l’huile de graines de moringa intervient depuis des siècles pour soulager de nombreux maux. En médecine ayurvédique indienne, on considère même l’huile de moringa comme une huile permettant de soulager plus de 300 maux.

En effet, l’huile de moringa de Madagascar est riche en vitamine C, en acides aminés et en acides gras. Une aubaine pour soulager le corps en hiver, et booster par exemple les défenses immunitaires !

De plus, l’huile de moringa est riche en vitamines A, B, D, E et K : toutes ces vitamines sont essentielles à votre santé et leur équilibre est souvent mis en péril par notre alimentation et nos modes de vie. (6-8)

Malheureusement, l’utilisation de l’huile de moringa dans l’alimentation n’est pas encore démocratisée en France. Les huiles de moringa disponible sur le marché n’ont donc pas le grade alimentaire. Celle de Menaka comprise …

Dès que possible, nous ferons en sorte de vous proposer une huile de moringa comestible pour que vous puissiez profiter de tous ses bienfaits !

 

Voilà, vous en savez maintenant plus sur le moringa de Madagascar et son huile végétale ! Bien entendu, la science évolue et nous ne sommes pas à l’abri de nouvelles découvertes sur les propriétés de cet arbre de vie. Alors restez à l’écoute, et n’hésitez pas à partager vos découvertes, vos utilisations de l’huile de moringa et vos astuces du quotidien !

 

Sources

(1) Moringa oleifera – Tela Botanica ; consulté le 08/10/2020

(2) Semis et culture du moringa oleifera – Gerbeaud ; 22/01/2019

(3) Comment faire pousser un moringa – Consoglobe Consommer Durable ; 15/10/2016

(4) Huile de moringa – Africajou ; consulté le 14/10/2020

(5) Nutritional characerization of moringa (moringa oleifera Lam.) leaves – Moyo, Masika, Hugo, Muchenje – African Journal of Biotechnology ; 06/11/2013

(6) Antifungal activity of crude extracts and essential oil of moringa oleifera Lam – Chuang, Lee, Chou, Murugan, Shieh, Chen – Bioresource Technology ; 01/2007

(7) Moringa oileifera seeds and oil: characterization and uses for human health – Leone, Spada, Battezzati, Schiraldi, Aristil, Bertoli – International Journal of Molecular Sciences ; 12/2016

(8) Moringa oileifera: a natural gift, a review – Mahmood et Al. – Journal of Pharmaceutical Sciences and Research ; 2010

Leave a Reply