Produits naturels

Huile essentielle d’ylang-ylang de Madagascar

By 5 octobre 2020octobre 21st, 2020No Comments

S’il est bien une fleur qui sent bon l’exotisme et la chaleur sucrée des régions équatoriales, c’est bien l’ylang-ylang. Cette toute petite fleur jaune aux pétales en étoiles a su puiser dans la richesse de sa terre natale pour se gorger de principes actifs. Mais attention, ce n’est pas qu’une belle plante, loin de là !

Découvrez comment la fleur d’ylang-ylang et son huile essentielle peuvent nous être utiles au quotidien : soins capillaires, baisse de libido (pas de panique, ça arrive à tout le monde !), stress et anxiété, ou même simplement pour parfumer votre foyer … Une petite fleur, qui a pourtant de grandes responsabilités 😊

 

L’HISTOIRE DE L’YLANG-YLANG

Nous ne sommes bien évidemment pas les premiers à nous intéresser aux plantes, et en particulier à l’ylang-ylang de Madagascar ! Bien avant notre ère contemporaine, les plantes étaient déjà utilisées pour de nombreux maux et usages. Alors avant de vous plonger dans l’utilisation de l’huile essentielle d’ylang-ylang de Madagascar, faisons un petit détour pour mieux comprendre l’histoire de cette fleur, et comment nos ancêtres (lointains ou non) utilisaient l’ylang-ylang.

Les origines de la fleur

L’ylang-ylang nous vient tout droit des Moluques, un archipel proche de l’Indonésie. D’ailleurs, en malais, ylang-ylang signifie fleur des fleurs. Tout un programme, n’est-ce pas ? (1)

L’ylang-ylang au sens botanique du terme, c’est un arbuste, taillé à 2 ou 3 m de haut en culture, et qui peut grandir jusqu’à 25 ou 30 m de haut s’il n’est pas taillé. Un colosse, qui voit apparaitre au bout de ses tiges de toutes petites fleurs jaunes, d’environ 5 cm. Un petit trésor jaune à l’odeur sucrée et puissante, que l’on peut sentir à plus de 10 m ! Un arbre en bonne santé peut vivre jusqu’à 50 ans, et produire 3 à 4 kg de fleurs par récolte.

Au départ endémique des îles d’Indonésie, l’ylang-ylang a été amené dans les îles de l’Océan Indien par les Français, vers la fin du XVIIIe siècle. Pour pousser et se développer convenablement, l’ylang-ylang a besoin d’un climat tropical, très humide. C’est pourquoi les îles de l’Océan Indien ont si facilement intégré cette plante à leur paysage. Leur terre riche et leur climat adapté permettent un terroir optimal pour la pousse de l’ylang-ylang, ce qui lui permet de se gorger de principes actifs. Un ylang-ylang de Madagascar est donc un bon gage de qualité en soi.

A Madagascar, c’est particulièrement dans la région de Nosy Be que les plantations d’ylang-ylang sont les plus présentes et riches (6). Là-bas, la floraison des ylang-ylang se fait toute l’année, avec une récolte optimale entre novembre et mars. La récolte se fait tôt le matin, avant que les températures soient trop hautes et que les fleurs perdent un peu de leur composition en eau. Ainsi, les fleurs récoltées sont fraîches et riches en molécules actives : de quoi obtenir une huile essentielle la plus qualitative possible.

Fabrication de l’huile essentielle d’ylang-ylang

On sait maintenant d’où vient cette petite fleur jaune en couronne si jolie. Mais alors, comment passe-t-on de la jolie fleur à l’huile essentielle d’ylang-ylang ? C’est parti pour la suite de la visite !

C’est la fleur fraîche qui va être séchée à l’air libre puis distillée, pour obtenir l’huile essentielle d’ylang-ylang de Madagascar. La suite est assez particulière, et propre à l’ylang-ylang.

La distillation des fleurs d’ylang est très longue et donne 4 fractions distinctes d’huile essentielle :

  • Extra supérieure
  • Extra et Première : très riches en molécules odorantes, et principalement utilisées en parfumerie de luxe
  • Deuxième : moins riche, plutôt utilisée pour parfumer les cosmétiques et détergents
  • Troisième : idem

Ainsi, vous pourrez lire sur les flacons d’huile essentielle « ylang-ylang III » ou « ylang-ylang I » par exemple.

En aromathérapie, et chez Menaka, on privilégie l’usage de l’huile essentielle d’ylang-ylang complète. Elle regroupe toutes les fractions de la distillation et correspond le mieux à l’essence que l’on trouve naturellement au sein de la plante. Ainsi, votre huile essentielle sera la plus riche possible, pour vous offrir des propriétés plus complètes.

Le rendement de la distillation des fleurs d’ylang n’est pas très bon : il faut 100 kg de fleurs fraîches, pour obtenir seulement 2 kg d’huile essentielle. Ajoutez à cela le temps de distillation long (entre 12 et 24 h), et vous comprendrez pourquoi l’huile essentielle d’ylang-ylang de Madagascar est considérée comme si précieuse.

Madagascar est le 2ème pays producteur d’huile essentielle d’ylang-ylang, juste après nos voisins des Comores. On produit chaque année à Madagascar entre 15 et 20 tonnes d’huile essentielle d’ylang-ylang. Voilà de quoi faire pas mal de soins capillaires et huiles de massage !

 

L’HUILE ESSENTIELLE DE YLANG-YLANG EN PARFUMERIE

L’huile essentielle d’ylang-ylang est très souvent utilisée en cosmétique. L’une des premières utilisations, c’est d’ailleurs en parfumerie. Avec son parfum chaud, sucré et très rond, elle est parfaite en note de fond ! Vous pouvez d’ailleurs essayer de la retrouver dans les parfums les plus iconiques : Chanel n°5 (rien que cela …), Ange ou Démon de Givenchy, L’instant de Guerlain, et tant d’autres se composent en effet de notes d’ylang-ylang !


DIY-minute 💡 Parfum

Déposer 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang sur les cheveux ou un vêtement, pour sentir bon pendant plusieurs heures.

Pour une application directe sur la peau, diluer 1 goutte dans une cuillère à café d’huile végétale neutre (sans odeur). Appliquer le mélange sur le cou.


 

L’HUILE ESSENTIELLE DE YLANG-YLANG EN COSMETIQUE

Mais il n’y a pas qu’en parfumerie que l’ylang-ylang nous révèle ses bienfaits et arômes. Partons à la découverte des propriétés de l’ylang de Madagascar, qui s’est fait une place de choix dans nos soins cosmétiques …

L’huile essentielle d’ylang-ylang pour les soins du visage

Son parfum tout rond et chaud nous permet d’utiliser l’ylang de Madagascar dans la plupart de nos soins cosmétiques du quotidien. Mais il n’y a pas que cette odeur qui nous pousse à utiliser cette huile essentielle !

L’ylang-ylang est riche en alcools monoterpéniques, des molécules qui vont permettre de réguler la sécrétion de sébum par la peau. On dit que c’est une huile essentielle séborégulatrice. L’ylang de Madagascar sera donc une alliée incontournable des peaux acnéiques ou à tendance grasses !


DIY-minute 💡 Soin des peaux acnéiques (tendance grasse ou sèche)

Pour un seul bouton : déposez une goutte d’huile essentielle d’ylang-ylang sur le bouton.

Pour un soin complet du visage : mélangez 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang dans une cuillère à café (5 ml) d’huile végétale sèche (comme le moringa). Massez le visage avec quelques gouttes du mélange, jusqu’à pénétration totale des huiles dans la peau. Ne rincez pas, vous pouvez éliminer l’excédent avec un tissu doux et sec.

En synergie, vous pouvez associer l’ylang-ylang avec du géranium ou du tea tree pour une action plus complète. Dans ce cas, mélangez 2 gouttes d’ylang, 1 goutte de géranium et 1 goutte de tea tree dans 10 ml d’huile végétale (une petite cuillère à soupe).


 

L’huile essentielle d’ylang-ylang pour les soins du corps

Imaginez : c’est l’automne, la journée a été longue et le soleil se couche déjà que vous êtes encore sur le chemin pour rentrer chez vous. Il pleut, il fait froid, et on n’est que mardi (le pire jour de la semaine, non ?).

Transi.e de froid, vous franchissez enfin la porte de votre foyer ! Pour vous détendre, vous vous faites couler un bain, allumez une bougie et préparez vos sels de bain. La totale ! Pour parfaire le tableau, si vous parfumiez votre bain à l’ylang-ylang  ?

Vous pourrez alors profiter du parfum de l’ylang réconfortant, de ses propriétés anti-stress (on détaille cela plus bas), et aussi de ses propriétés antiseptiques pour purifier votre peau et la rendre plus fraîche et saine. Eh oui, puisqu’on limite les bains pour préserver la planète, autant en profiter à fond quand on s’en accorde un 😉

 


DIY-minute 💡 Bain relaxant

Mélangez 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang à une cuillère à soupe de dispersant (sel d’Epsom, gros sel, argile, …). Versez le tout dans votre bain et mélangez.

Pour une version plus écologique, versez le mélange dans une bassine d’eau chaude et réalisez un bain de pied.


 

Mis à part ses usages réconfortants, l’ylang de Madagascar se révèle être un allié de taille pour lutter contre les vergetures. En effet, il permet d’assainir les traces. En mélange dans une huile végétale, le tout va détendre la peau pour atténuer ces vergetures, et ainsi éviter qu’elles ne s’aggravent et ne deviennent trop marquées et violettes.

 


DIY-minute 💡 Soin anti-vergetures

Diluez 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang de Madagascar dans 5 ml d’huile végétale ou de crème. Appliquez en massage sur les vergetures.


 

L’huile essentielle d’ylang-ylang pour les cheveux

Pour le soin des cheveux, l’ylang-ylang de Madagascar n’a pas son pareil ! Elle saura convenir à quasi tous les types de cheveux. Mais surtout, elle sera l’alliée des cheveux fins, ternes, cassants ou fragiles. Et ça, c’est précieux (parole de cheveux fins que je suis !).

L’huile essentielle d’ylang-ylang, avec ses propriétés sébo-régulatrices et antiseptiques, permet de purifier le cuir chevelu. Et un cuir chevelu sain, ce sont des cheveux forts et en plein santé ! En effet, l’huile d’ylang-ylang de Madagascar dans votre shampooing va permettre de retrouver des cheveux brillants et souples, rapidement.


DIY-minute 💡 Shampoing éclat des cheveux

Dans une noix de shampoing neutre, ajoutez 1 goutte d’huile essentielle d’ylang-ylang. Massez le cuir chevelu avec le mélange, puis rincez.


 

Ces mêmes propriétés vont aussi agir sur la chute des cheveux et leur force. En effet, la fragilité des cheveux est très souvent due au fait que le cuir chevelu est saturé de produits chimiques, et est donc étouffé. Ainsi, il ne respire plus et les toxines et polluants restent piégés dans le bulbe du cheveu.

Le cheveu est alors plus fragile, entraînant des fourches ou une chute de cheveux accrue. D’où l’importance de ralentir sur les shampoings chimiques, pour vous tourner vers le low poo ou no poo, et les soins aux poudres de plantes !

 


DIY-minute 💡 Soin capillaire anti-chute

Mélangez 4 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang avec 4 cuillères à soupe de poudre de soin (poudres ayurvédiques, poudres d’agrumes, argiles, …). Appliquez sur le cuir chevelu, laissez poser 20 minutes puis rincez.


 

L’HUILE ESSENTIELLE DE YLANG-YLANG POUR LE BIEN-ÊTRE

Avant de nous lancer bille en tête dans l’utilisation des huiles essentielles pour la santé, une pause s’impose : prenez toujours le temps de bien lire les précautions d’emploi avant de commencer à utiliser vos huiles ! En cas de doutes ou de problèmes de santé graves ou persistants, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel de santé. Vous aurez l’esprit plus léger 🙂

A lire : 6 façons de (bien) utiliser les huiles essentielles

L’huile essentielle d’ylang-ylang trouve son intérêt en particulier avec ses propriétés
antispasmodiques, relaxantes nerveuse et sédative (2-5). En effet, plusieurs études scientifiques ont été menées pour étudier cet effet de l’huile essentielle d’ylang-ylang sur le stress et l’anxiété (7-8). Les
conclusions sont sans appel : l’ylang-ylang a une action sur les marqueurs de l’anxiété, grâce à ses
molécules odorantes.

Pour profiter de ses bienfaits, déposez 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang
ylang dans une cuillère à soupe d’huile végétale (noisette ou moringa), et massez doucement le
plexus solaire avec le mélange.

Pensez à prendre de profondes respirations, pour optimiser la détente ! Ce mélange fonctionnera aussi en cas d’insomnie ou de difficultés d’endormissement : les 2 sujets vont souvent de pair, il est difficile de trouver le sommeil lorsqu’on est stressé 🙂

L’action antispasmodique de l’huile d’ylang-ylang de Madagascar est complétée par des propriétés sur l’hypertension (11). En effet, les composés volatiles présents dans l’huile d’ylang-ylang vont avoir une action sur la pression sanguine, pour aider au contrôle de l’hypertension. Bien entendu, ne faites pas d’automédication si vous souffrez d’hypertension avérée et sévère ! On n’est jamais trop prudent, il vaut donc mieux en parler à votre médecin.

Éloignez les enfants, car maintenant, on va parler libido ! Eh oui, l’huile essentielle d’ylang-ylang est aussi très utile pour rebooster le désir sexuel. Plusieurs études ont été publiées sur le sujet, dont une très récente, publiée en septembre 2020.

Elle présente des résultats indiquant que la β- caryophyllene, présente dans l’huile essentielle d’ylang en grande quantité, augmente les niveaux de testostérone chez les femmes (10). Conséquence : les baisses de libido semblent palliées et le désir remonte ! Alors laissez-vous tenter par une petite huile de massage à l’ylang-ylang … 😉

Pour profiter de cette action sur la libido, vous pouvez utiliser l’huile d’ylang de Madagascar dans des sels de bain ou bain moussant, ou encore dans une huile de massage.

De nombreuses études voient régulièrement le jour, au fur et à mesure que la communauté scientifique se penche à nouveau sur l’aromathérapie. Restons donc à l’écoute, car plusieurs autres applications sont en cours d’étude ! Par exemple, son action sur les contractures, l’inflammation et la douleur permettrait d’aider à la gestion du syndrome prémenstruel (SPM) (9) : affaire à suivre, on n’a pas fini d’entendre parler de cette huile si riche 😍

 

L’HUILE ESSENTIELLE DE YLANG-YLANG POUR LA MAISON

Pour faire de votre foyer un vrai cocon de douceur, le premier rôle de l’ylang de Madagascar va être de parfumer la pièce à l’aide d’un diffuseur.

 


DIY-minute 💡 Parfum d’ambiance

Déposez quelques gouttes d’ylang dans votre diffuseur ou sur un galet.

Pour une diffusion atmosphérique calmante et cocooning, vous pouvez par exemple mélanger 2 gouttes d’huile essentielle d’ylang de Madagascar, avec 1 goutte d’huile de ravintsara et 1 goutte d’huile de citron par exemple. Voilà une recette pleine de douceur !


Ça y est, vous en savez plus sur l’huile d’ylang-ylang de Madagascar ! Alors que vous préfériez l’utiliser en soin capillaire, en soin de la peau ou en soutien pour votre santé, n’hésitez pas à partager vos astuces et votre expérience sur les réseaux sociaux de Menaka et en commentaire 😊

Et n’oubliez pas, nous sommes loin d’avoir percé tous les secrets de l’huile essentielle d’ylang-ylang de Madagascar. Alors restons ouverts et continuons à étudier toutes les propriétés de cette fleur des fleurs !

Sources

(1) Tela Botanica – Cananga odorata – 09/09/2020

(2) La Bible de l’Aromathérapie – Nerys Purchon ; éditions Marabout, 1999.

(3) Dictionnaire complet d’Aromathérapie – Dr Jean-Philippe Zahalka ; éditions Dauphin, 2015

(4) La Bible du Bien-être – S. Curtis, P. Thomas, J. Wood, F. Johnson, F. Waring ; édition Dorling Kindersley Limited, 2018

(5) Naturopathie, guide complet au quotidient – Marine Le Gouvello ; éditions Rustica, 2018

(6) Madagascar Autrement – https://www.madagascarautrement.com/region-nosy-be/ – 22/09/2020

(7) Cananga odorata essential oil reverses the anxiety induced by 1-(3chlorophenyl) piperazine through regulating the MAPK pathway and serotonin system in mice – N. Zhang, L. Zhang, L. Feng, L. Yao – Journal of Ethnopharmacology ; 12/06/2018

(8) Effects of aromatherapy essential oil inhalation on the stress response after exposure to noise and arithmetic subtraction stressor : randomized controlled trial – I. Bae, J. Song – International Journal of Clinical and Experimental Medicine ; 2018

(9) Huile essentielle d’ylang-ylang – F. Couic-Marinier, D. Laurain-Mattard – Actualités Pharmaceutiques ; 10/2019

(10) Olfactory exposure to β-caryophyllene increases testosterone levels in women’s saliva – W. Tarumi, K. Shinohara – Sexual Medicine ; 09/2020

(11) A clinical study on the effects of the aromatherapy for hypertension – Jang, Min, Yang, Lyu, Lee, Kang – Journal of Oriental Neuropsychiatry ; 30/06/2002

En bonus : Composition of the Essential Oil of ylang-ylang (Cananga odorata Hook Fil. et Thomson forma genuina) from Madagascar – A. Gaydou, R. Randriamiharisoa, JP Bianchini – Journal of Agricultural and Food Chemistry ; 01/05/1986
Hu

 

Leave a Reply